Notre histoire

Tout a commencé en octobre 2005, lorsque les murs du Collège de Gambach furent parsemés d’affiches annonçant l’ouverture d’un atelier théâtre au sein même du collège.

La dernière troupe à avoir habité la scène de l’école s’était éteinte avec le temps, laissant derrière elle une longue tradition. L’occasion était venue de la faire revivre et même de la faire renaître. Le metteur en scène, Yves Loutan attendait les étudiants intéressés un mercredi soir de novembre. Ils n’étaient que cinq à avoir osé venir.

Timides, curieux, intrigués par un metteur en scène atypique, ils s’étaient rapidement laisser emporter par la magie des mots et du théâtre, à cet endroit magique qu’est la scène. Il n’y avait plus d’interdits et petit à petit, les élèves sont devenus comédiens.

Le nom de la troupe s’est imposé naturellement : Vertige. Le premier projet, Le Pied d’Estale, mit le feu aux poudres. Les cinq comédiens de base furent vite rejoints par des élèves motivés et charmés. Les projets se sont enchaînés et connurent un succès toujours grandissant.

La seconde année, l’Atelier Théâtre Vertige s’est illustré dans une tragédie grecque, Antigone. Plusieurs représentations ont eut lieux dans les ruines romaines d’Avenches. Afin de varier les styles, le troisième projet, qui s’est étendu sur deux ans, était basé sur une comédie de William Shakespeare, « le Songe d’une Nuit d’été ». Un court métrage fut tourné à cette occasion.

Peu après la fin de ce projet, la rénovation du Collège de Gambach débuta et c’est impuissants que les comédiens assistèrent à la démolition de leur salle. Les sièges rouges, les coulisses étroites, l’odeur du vécu, n’avaient plus que leur place dans les souvenirs. La troupe se retrouva, ainsi, sans domicile fixe: La pièce, « le Malade Imaginaire » de Molière fut jouée sous un chapiteau joliment aménagé et décoré pour l’occasion. La salle du CO de Jolimont accueillit de son côté la pièce « Chanteclair ».

Et c’est dans des locaux qui sentaient encore la peinture fraîche que la troupe retrouva un chez soi. « Le Souffle du Dragon » baptisa cette nouvelle salle du Collège de Gambach, suivi de près par « L’Eventail ». De projets en projets, d’auteurs en auteurs, ce fut à chaque fois un privilège pour la troupe de faire partie d’une aventure riche en émotions.

La période du collège n’est pas éternelle et il fut bientôt temps de se séparer des comédiens le plus âgés, ceux qui, le diplôme en poche, partaient à la découverte du monde réelle, laissant à contre-cœur, un univers qu’ils avaient bâti, un univers où ils se sentaient comme à la maison.

L’idée de créer une troupe des anciens est arrivée en 2013. Nostalgiques, les anciens comédiens de l’Atelier Théâtre Vertige, sous la direction de Jacques Deillon et de Yves Loutan se sont réunis et ont mis en place les fondations de ce qui est aujourd’hui la Troupe Funambule. La présentation du premier projet, l’inauguration du Collège de Gambach, arrive à grands pas… La suite dans le prochain épisode.